🩸

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Infiltrations
Camille NAVAILS
Janvier – FĂ©vrier 2021
Exemplaire unique
Agatha Christie, « Les indiscrĂ©tions d’Hercule Poirot »,
Librairie des Champs Élysées, 1996
110 x 178 mm

DĂ©vorer un livre, c’est se plonger dans l’histoire, crĂ©er un lien Ă©motionnel avec les protagonistes et leur destin. Infiltrations provoque le lecteur en faisant naĂ®tre des Ă©motions dĂ©sagrĂ©ables, aux antipodes de celles habituellement ressenties quand nous dĂ©vorons un livre. Pour faire naĂ®tre ces sentiments irritants, Infiltration s’attaque au roman policier. Ils se prĂ©sentent comme une enquĂŞte, l’auteur rĂ©vèle les indices peu Ă  peu pour guider le lecteur jusqu’au dĂ©nouement de l’intrigue. Pour provoquer le lecteur et le frustrer, je supprime les indices, brouille les pistes, et dĂ©forme l’intrigue d’un cĂ©lèbre livre d’Agatha Christie : « Les indiscrĂ©tions d’Hercule Poirot ».

Le roman se prĂ©sente sous sa forme d’origine, recouvert d’une jaquette portant le nom du livre d’artiste et de l’artiste. A l’intĂ©rieur, des paragraphes et des chapitres entiers ont Ă©tĂ© supprimĂ©s par diffĂ©rents procĂ©dĂ©s. La rature, la dĂ©coupe, le collage. Certains indices primordiaux sont mĂŞme marquĂ©s de couleur mais pourtant illisibles, nous laissant savoir que quelque chose d’important se trouvait lĂ .

Une réponse sur « 🩸 »

Pourrais-t-on en conclure que ce projet mĂŞle frustration et plaisir ? Ce plaisir que l’on prend Ă  devoir enquĂŞter encore plus dĂ» Ă  la frustration ressentie devant la disparition des indices.. J’apprĂ©cie la dĂ©marche et le concept, dommage que l’on ne puisse pas feuilleter cet ouvrage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.