Qui sommes-nous ?

Le Master 2 professionnel Edition d’Art, Livre d’Artiste de l’université Jean Monnet de Saint-Etienne est une formation destinée à former des professionnels dans le milieu de l’édition d’art. De nombreux enseignements sont consacrés au livre d’artiste et à son histoire, ainsi qu’aux multiples d’impression et d’illustration, au droit et à la diffusion de l’objet livre et son contenu. Les élèves travaillent avec de nombreux intervenants spécialisés dans leur domaine : photographes, éditeurs papier ou numérique, artistes plasticiens ou encore relieurs; et allient édition, graphisme, création plastique et stage professionnel afin de connaître parfaitement les métiers de la chaîne du livre et les spécificités de l’édition d’art traditionnelle et contemporaine.

Laurie Danon
Laurie Danon

J'ai commencé ma formation au sein de l'université Jean Monnet à Saint-Etienne par une licence en Art plastique. Ma passion pour les livres et l’illustration m'a poussée à intégrer ce cursus après le bac avec l'objectif de rejoindre le master édition d'art / livre d'artiste. Après la validation de la licence, j'ai intégré une première année de master en Arts numériques. La littérature et les livres en tant qu'objet m'ont toujours fascinés par leur capacité à happer le lecteur dans divers univers. Pendant mon parcours universitaire, je me suis longuement interrogée sur la dimension immersive du livre. Avec cette problématique en tête, j'ai eu l'occasion de réaliser plusieurs livres d'artistes qui interrogent la forme de cet objet. J'ai cherché à mettre en place divers procédés d'ouverture non conventionnels jusqu'à tenter pendant mon année de master en Art numérique une hybridation entre livre et environnement numérique (VR). A l'issue de ces études, je souhaiterais intégrer le monde de l'édition en tant que graphiste tout en continuant pour mon plaisir à concevoir des livres originaux et variés autour des univers imaginaires et des mythologies.

J'ai commencé ma formation au sein de l'université Jean Monnet à Saint-Etienne par une licence en Art plastique. Ma passion pour les livres et l’illustration m'a poussée à intégrer ce cursus après le bac avec l'objectif de rejoindre le master édition d'art / livre d'artiste. Après la validation de la licence, j'ai intégré une première année de master en Arts numériques. La littérature et les livres en tant qu'objet m'ont toujours fascinés par leur capacité à happer le lecteur dans divers univers. Pendant mon parcours universitaire, je me suis longuement interrogée sur la dimension immersive du livre. Avec cette problématique en tête, j'ai eu l'occasion de réaliser plusieurs livres d'artistes qui interrogent la forme de cet objet. J'ai cherché à mettre en place divers procédés d'ouverture non conventionnels jusqu'à tenter pendant mon année de master en Art numérique une hybridation entre livre et environnement numérique (VR). A l'issue de ces études, je souhaiterais intégrer le monde de l'édition en tant que graphiste tout en continuant pour mon plaisir à concevoir des livres originaux et variés autour des univers imaginaires et des mythologies.

Madeleine Heyraud
Madeleine Heyraud

Après l’obtention d’une Licence Arts-plastiques à l’Université Jean-Monnet et de la découverte du milieu du livre grâce à mon échange Erasmus à l’Ecole des Beaux-arts de Liège, je décide d’affiner cette pratique du design graphique et du livre avec une première année de Master Design ‘métiers d’art et industrie’ pour terminer mon cursus universitaire dans le Master professionnel ‘édition d’art, livre d’artiste’. J’envisage l’art comme une forme de partage, j’apprécie que mon travail soit évocateur de sentiments et de ressentis pour celui qui l’observe. J’aime que mon travail soit accessible, ce qui m’amène vers des médiums comme la gravure, le graphisme et le fanzine. Mon attrait pour ses productions indépendantes a fait naître en moi l’envie de poursuivre professionnellement vers un travail éditorial intime avec des auteurs et des artistes.

Après l’obtention d’une Licence Arts-plastiques à l’Université Jean-Monnet et de la découverte du milieu du livre grâce à mon échange Erasmus à l’Ecole des Beaux-arts de Liège, je décide d’affiner cette pratique du design graphique et du livre avec une première année de Master Design ‘métiers d’art et industrie’ pour terminer mon cursus universitaire dans le Master professionnel ‘édition d’art, livre d’artiste’. J’envisage l’art comme une forme de partage, j’apprécie que mon travail soit évocateur de sentiments et de ressentis pour celui qui l’observe. J’aime que mon travail soit accessible, ce qui m’amène vers des médiums comme la gravure, le graphisme et le fanzine. Mon attrait pour ses productions indépendantes a fait naître en moi l’envie de poursuivre professionnellement vers un travail éditorial intime avec des auteurs et des artistes.

Olivia Hespel-Obregon
Olivia Hespel-Obregon

Après l’obtention d’un DNSEP au MO.CO.Esba en 2020, j’intègre le Master Pro ‘Edition d’art, livre d’artiste’, dans la continuité de mon travail plastique tourné vers les pratiques éditoriales et de ma professionnalisation en tant que graphiste. Je traverse le monde par les images. J’en produis beaucoup, et j’en emprunte. Elles me permettent d’entamer des réflexions autour des comportements humains, de l’absurdité et de la beauté du quotidien et des tendances communautaires dans différents milieux. Je ne les considère pas comme le produit fini de ma pratique mais comme la matière première pour aller vers des formes éditoriales variées ; éditions, autocollants, imprimés, posters, cartes.. De manière pluridisciplinaire, je fais transiter les images en les invitant à se réinventer dans différents contextes et au contact de nombreux médiums et supports.

Après l’obtention d’un DNSEP au MO.CO.Esba en 2020, j’intègre le Master Pro ‘Edition d’art, livre d’artiste’, dans la continuité de mon travail plastique tourné vers les pratiques éditoriales et de ma professionnalisation en tant que graphiste. Je traverse le monde par les images. J’en produis beaucoup, et j’en emprunte. Elles me permettent d’entamer des réflexions autour des comportements humains, de l’absurdité et de la beauté du quotidien et des tendances communautaires dans différents milieux. Je ne les considère pas comme le produit fini de ma pratique mais comme la matière première pour aller vers des formes éditoriales variées ; éditions, autocollants, imprimés, posters, cartes.. De manière pluridisciplinaire, je fais transiter les images en les invitant à se réinventer dans différents contextes et au contact de nombreux médiums et supports.

Camille Navails
Camille Navails

Après l’obtention d’une licence en Design à l’Université de Strasbourg, je rejoins l’Université Jean Monnet dans le but d’intégrer le Master Pro Edition d’art, Livre d’artiste. Cette année complète ma formation en graphisme et me permet d'approfondir ma pratique en design éditorial. J’apprécie que mon travail soit emprunt de références, de sens cachés. Chaque nouvelle lecture contient son lot de découvertes. Ces subtilités sont un moyen d'interagir avec le lecteur, de le faire passer de spectateur à acteur. Il n’est plus question de voir, mais d’expérimenter. Le graphisme m’offre ce panel infini de possibilités pour interloquer mon futur spectateur. En print ou en digital, la minutie dans les moindres détails me permet toujours de titiller son esprit et d’éveiller sa curiosité.

Après l’obtention d’une licence en Design à l’Université de Strasbourg, je rejoins l’Université Jean Monnet dans le but d’intégrer le Master Pro Edition d’art, Livre d’artiste. Cette année complète ma formation en graphisme et me permet d'approfondir ma pratique en design éditorial. J’apprécie que mon travail soit emprunt de références, de sens cachés. Chaque nouvelle lecture contient son lot de découvertes. Ces subtilités sont un moyen d'interagir avec le lecteur, de le faire passer de spectateur à acteur. Il n’est plus question de voir, mais d’expérimenter. Le graphisme m’offre ce panel infini de possibilités pour interloquer mon futur spectateur. En print ou en digital, la minutie dans les moindres détails me permet toujours de titiller son esprit et d’éveiller sa curiosité.

Alice Nolibois
Alice Nolibois

J'ai étudié la littérature à l'ENS de Lyon, en particulier la littérature antique et médiévale. J'ai trouvé que ce master d'édition d'art, qui s'intéresse à l'aspect matériel du livre, complétait mes intérêts, d'autant que j'étais très curieuse de découvrir d'autres horizons, en l'occurrence celui de l'édition et celui de l'art. Mon approche généraliste des connaissances s'est enchantée de la variété à la fois théorique, pratique et créative de ce master. Le livre d'artiste est ainsi pour moi le lieu de rencontre d'une grande diversité, et j'ai hâte d'en poursuivre mon exploration.

J'ai étudié la littérature à l'ENS de Lyon, en particulier la littérature antique et médiévale. J'ai trouvé que ce master d'édition d'art, qui s'intéresse à l'aspect matériel du livre, complétait mes intérêts, d'autant que j'étais très curieuse de découvrir d'autres horizons, en l'occurrence celui de l'édition et celui de l'art. Mon approche généraliste des connaissances s'est enchantée de la variété à la fois théorique, pratique et créative de ce master. Le livre d'artiste est ainsi pour moi le lieu de rencontre d'une grande diversité, et j'ai hâte d'en poursuivre mon exploration.

Pauline Pilard
Pauline Pilard

Après avoir effectué des études en Histoire de l’Art et en Gestion du Patrimoine culturel, et m'être spécialisée en production d’expositions en art contemporain, j’ai décidé de découvrir plus en profondeur l’édition d’art. Pour moi les livres d’artistes et les ouvrages d’art sont une autre manière de diffuser l’art. Les artistes trouvent un nouveau médium, les musées et spécialistes mettent en valeur leurs collections et leurs recherches d’une autre manière, et le lecteur trouve un moyen plus accessible et intime dans son rapport à l’art. J’ai toujours aimé la matière et les sujets plastiques qui me permettent d’aborder l'esthétique du vivant, que cela soit au niveau de la sculpture, de la gravure, du dessin ou de l’écriture. Je vois le corps comme un amas de matières, une accumulation de couches successives organiques d’organes, de fluides, de chairs, et de dépôts qui se composent et se décomposent. J’aime y voir des formes à la fois poétiques, douces, rugueuses, dures, éphémères et lugubres. Le corps est un organisme vivant, même après la mort la matière se modifie, se répand, disparaît et se régénère.

Après avoir effectué des études en Histoire de l’Art et en Gestion du Patrimoine culturel, et m'être spécialisée en production d’expositions en art contemporain, j’ai décidé de découvrir plus en profondeur l’édition d’art. Pour moi les livres d’artistes et les ouvrages d’art sont une autre manière de diffuser l’art. Les artistes trouvent un nouveau médium, les musées et spécialistes mettent en valeur leurs collections et leurs recherches d’une autre manière, et le lecteur trouve un moyen plus accessible et intime dans son rapport à l’art. J’ai toujours aimé la matière et les sujets plastiques qui me permettent d’aborder l'esthétique du vivant, que cela soit au niveau de la sculpture, de la gravure, du dessin ou de l’écriture. Je vois le corps comme un amas de matières, une accumulation de couches successives organiques d’organes, de fluides, de chairs, et de dépôts qui se composent et se décomposent. J’aime y voir des formes à la fois poétiques, douces, rugueuses, dures, éphémères et lugubres. Le corps est un organisme vivant, même après la mort la matière se modifie, se répand, disparaît et se régénère.

Marine Seira
Marine Seira

Après un un cursus théorique prenant la forme d’une Licence et d’un Master en Histoire de l’art (respectivement à l’Université d’Aix-Marseille puis à l’Université Panthéon-Sorbonne), j’ai choisi d’y allier la pratique grâce au master Edition d’art et livre d’artiste au sein de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne. Ce faisant, je lie enfin mon goût et ma connaissance de l’art et des sciences humaines, à une affinité certaine pour le livre et à mes tribulations qui en découlent. Très attentives à toutes formes d’artisanat, le livre d’artiste est pour moi un support de l’art, une matière à travailler, j’apprécie par dessus tout ce rapport de nécessité entre la forme matérielle de l’ouvrage et la pensée qu’il abrite. Il est recueil de réflexions et de connaissances autant que de savoir-faire. Du livre en lui-même, j’apprécie la poésie de l’unicité, forgée par l’artiste ou l’usage qu’en fait son lecteur.

Après un un cursus théorique prenant la forme d’une Licence et d’un Master en Histoire de l’art (respectivement à l’Université d’Aix-Marseille puis à l’Université Panthéon-Sorbonne), j’ai choisi d’y allier la pratique grâce au master Edition d’art et livre d’artiste au sein de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne. Ce faisant, je lie enfin mon goût et ma connaissance de l’art et des sciences humaines, à une affinité certaine pour le livre et à mes tribulations qui en découlent. Très attentives à toutes formes d’artisanat, le livre d’artiste est pour moi un support de l’art, une matière à travailler, j’apprécie par dessus tout ce rapport de nécessité entre la forme matérielle de l’ouvrage et la pensée qu’il abrite. Il est recueil de réflexions et de connaissances autant que de savoir-faire. Du livre en lui-même, j’apprécie la poésie de l’unicité, forgée par l’artiste ou l’usage qu’en fait son lecteur.

Alice Traub
Alice Traub

Après une double-licence et un premier master Métiers du livre et de l’édition, le master Edition d’art, qui m'a enchantée, a complété ma formation. En effet, me destinant à l’édition d’art, ce dernier cursus m’a apporté les connaissances et compétences spécifiques qui me faisaient encore défaut. Forte de plusieurs expériences professionnelles en maisons d’édition publiant des livres d’art, je pense aujourd’hui pouvoir lier les capacités acquises au cours de mon long parcours universitaire à ma passion pour les arts et la culture : la production éditoriale est à mes yeux un enjeu contemporain central, et j’aspire aujourd’hui à contribuer à la conception de beaux livres dans lesquels la forme fait également sens. À l’heure où certaines enseignes commerçantes sont capables de concevoir un livre après sa vente effective, il me semble vital que les futurs éditeurs apprennent à continuer à défendre l’identité singulière de chaque livre en tant qu’objet. Si je ne devais retenir de ces riches expériences, dont je garde de splendides souvenirs, qu’une certitude, mon choix porterait sans l’ombre d’un doute sur la suivante : l’édition est un métier qui ne peut se réaliser qu’avec passion !

Après une double-licence et un premier master Métiers du livre et de l’édition, le master Edition d’art, qui m'a enchantée, a complété ma formation. En effet, me destinant à l’édition d’art, ce dernier cursus m’a apporté les connaissances et compétences spécifiques qui me faisaient encore défaut. Forte de plusieurs expériences professionnelles en maisons d’édition publiant des livres d’art, je pense aujourd’hui pouvoir lier les capacités acquises au cours de mon long parcours universitaire à ma passion pour les arts et la culture : la production éditoriale est à mes yeux un enjeu contemporain central, et j’aspire aujourd’hui à contribuer à la conception de beaux livres dans lesquels la forme fait également sens. À l’heure où certaines enseignes commerçantes sont capables de concevoir un livre après sa vente effective, il me semble vital que les futurs éditeurs apprennent à continuer à défendre l’identité singulière de chaque livre en tant qu’objet. Si je ne devais retenir de ces riches expériences, dont je garde de splendides souvenirs, qu’une certitude, mon choix porterait sans l’ombre d’un doute sur la suivante : l’édition est un métier qui ne peut se réaliser qu’avec passion !

Nous tenons à remercier Corinne Plourde pour son aide à la réalisation de ce site internet, ainsi que Delphine Chapuis pour un workshop de sérigraphie qui a donné naissance aux affiches de l’exposition et aux illustrations ci-dessus.